Miraculeux Magnésium

RECEVEZ VOTRE LIVRE GRATUIT




[crealist]

Miraculeux Magnésium

 

 

Le magnésium est un minéral indispensable à notre organisme, il participe activement à la construction de notre squelette en distribuant judicieusement le calcium dans nos cellules osseuses et tissulaires.

Il soutient notre force musculaire, il est essentiel à notre production d’énergie, ce qui revient à dire qu’il est impliqué dans toutes les fonctions physiologiques.

Il soutient  notre système immunitaire, il a donc un rôle prépondérant dans la prévention des maladies, de plus, son action régulatrice sur le taux de sucre dans le sang, par l’intermédiaire de l’insuline, fait du magnésium un atout dans la prévention du diabète de type 2, mais aussi dans la prévention des cancers  et sur le vieillissement.

 

 

Le magnésium agit vraiment dans tous les secteurs et tous les étages de notre  organisme, dont on peut énumérer ici une liste non exhaustive :

Il active les vitamines du groupe B, il agit sur la fluidité du sang, il contrôle l’excès de graisse dans le flux sanguin, il freine voire inhibe le passage de l’alcool et des métaux lourds dans les cellules, il régule le transport du fer dans tout l’organisme, il protège la structure des gènes, il contrôle l’émission des radicaux libres, notamment, en adaptant l’ensemble de l’organisme et principalement le coeur ainsi que le cerveau  au stress. Il favorise d’ailleurs le fonctionnement de la télomérase, qui évitera ainsi le raccourcissement prématuré des télomères. Vous pouvez en cliquant ici voir un autre article à ce sujet.

Ce minéral est considéré comme le modulateur universel des stress, qu’ils soient oxydatifs, toxiques, inflammatoires, thermiques ou psychologiques. Il a un rôle essentiel sur la vitesse du vieillissement et du déclin cognitif.

Les personnes qui sont susceptibles d’être en déficit de cet oligo-élément sont d’abord celles qui sont stressées, celles qui sont en surpoids, les diabétiques, les grands sportifs, les personnes âgées, les fibromyalgiques.

Une grande étude sur plus d’un demi-million de personnes a mis en évidence que des apports supérieurs en magnésium  à la préconisation des agences de santés publiques réduisent en moyenne, selon le dosage de 15 à 23 % le risque d’accident cardiovasculaire.

 

 

Les apports moyens en magnésium dans l’alimentation se situent à 120 mg pour 1000 calories, si on considère une consommation journalière de 2000 calories, soit 240 mg de magnésium, nous sommes bien en deçà des 400 mg/jour  préconisés.

Ce chiffre n’est qu’une indication, mais il est peu fiable, parce que les besoins en magnésium varient,  selon l’état de santé et le mode de vie de chacun. Ce besoin sera par exemple  plus important chez les adolescents en phase de croissance, chez la femme enceinte ou qui allaite (500 mg/jour).

Il est à noter qu’une dizaine d’études regroupant une population de plus de 77 000 personnes ont démontrées que la présence augmentée de magnésium dans l’eau du robinet réduisait très significativement le taux de décès dû à une affection cardiovasculaire.

Une autre étude de grande ampleur effectuée dans les services de soins intensifs des hôpitaux  a pu établir que le déficit de magnésium dans l’organisme est un signe annonciateur d’une issue fatale à près de 90% quelle que soit la pathologie.

Les rôles fondamentaux du magnésium impliquent que ce minéral incontournable fait partie de notre quotidien et que malgré ma réticence habituelle à toutes supplémentations, pour le magnésium elle s’impose. Cet acte contribuerait sans doutes à la possibilité d’avancer plus avant en âge dans de bonnes conditions et elle ferait certainement économiser des sommes conséquentes  à la Sécurité sociale.

Enfin, il est important de savoir que le magnésium dans le corps se répartit de la manière suivante : 65 % se trouve dans les os, 34 %  dans les cellules et seulement 1% dans le sang.

Ce qui implique que le dosage du magnésium sanguin n’est pas fiable comme dans beaucoup d’autres analyses sanguines, le dosage du magnésium osseux serait le plus pertinent, mais hélas impossible, alors il serait  judicieux de doser son taux dans les cellules (dosage érythrocytaire). Mais ce test est rarement prescrit et vous devrez le solliciter.

 

Aliments et Magnésium

Aliments

Teneurs en magnésium (en mg/100 g ou en mg/l)

Algue marine

2500

Fromage Beaufort

1040

Graine de courge

550

Sardines à l’huile d’olives

467

Germe de blé

400

Bulot bouilli et Cacao en poudre

410 à 415

Noix du Brésil

376

All Bran (Kellogg’s)

370

Chocolat pour dessert

327

Graine de sésame

324

Poids secs cassé

300

Amande grillée

286

Amande non grillée

268

Noix de cajou grillée

260

Sarrasin

231

Avoine

177

Cacahuète

175 à 180

Noisette

173

Noix de cajou

167

Noix

158

Riz brun

143

Seigle

121

Pistache

120

Farine de blé complète

116.2

Haricots blancs cuits

111

Eau Hépar

110

Cassis Frais

105

Eau Quézac

95

Eau Arvie

92

Épinard cuit – graine de tournesol

87

Eau Contrex

84

Huitre crue

82

Épinard cru – Moule cuite

79

Haricot beurre cuit

74

Figue sèche

68 à 77

Artichaut

Aubergine

Datte fraîche ou sèche

Abricot frais ou sec

Noix de coco sèche

60 à 65

Banane

45

 

 

 

RECEVEZ VOTRE LIVRE GRATUIT



7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *