Le Cholestérol unE supercherie à l’échelle mondiale

cover 22

 Téléchargez gratuitement ces conseils pour

Une aide précieuse pour votre santé

arrow9  arrow9arrow9

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.

Le Cholestérol

Vous savez qu’actuellement l’on traite médicalement un excès de cholestérol, mais est-ce vraiment une pathologie, ou un état nutritionnel particulier ?

Le cholestérol  est injustement accusé

Le cholestérol semble être l’ennemi public N°1, un démon des temps modernes, il est grand temps de rétablir la vérité, de détruire ce mythe bien ancré que Santé et Longévité sont presque uniquement impactées par le taux du cholestérol sanguin.

On dit beaucoup et surtout n’importe quoi sur le cholestérol. Il est vraisemblable que d’ici quelques années, nous soyons confrontés à un énième scandale sanitaire avec un médicament prescrit à tours de bras.

Ce n’est pas fautes d’entendre des médecins et des chercheurs s’insurger contre cette prescription, mais hélas sans succès, contre ces pratiques qui semblent plus relever de la connivence entre certains médecins et l’industrie pharmaceutique, C’est un vaste débat…. Et une réforme du système qui devra s’imposer à court terme…

 

Le cholestérol victime d’une ambition démesurée

Pourtant, au début des années 1950, un chercheur américain Ancel Keys qui avait émis l’hypothèse que peut être l’alimentation serait la cause des maladies cardiovasculaires, il s’est donc attaché à analyser cette question cruciale qui est : est-ce que oui ou non, manger des aliments riches en cholestérol augmente le taux de cholestérol ? et la réponse fut sans appel, c’est NON.

Manger du cholestérol n’augmente pas le taux de cholestérol. Manger des œufs, du foie, du beurre, les graisses,  n’augmente pas le taux de cholestérol.

Malgré tout, depuis 1955, cette croyance bien ancrée persiste, si bien qu’aujourd’hui encore on détruit la réputation de produits alimentaires alors que ceux-ci n’ont pas d’effet négatifs sur notre taux de cholestérol.

Keys lui-même restait cependant convaincu que c’était le régime alimentaire qui était la cause des maladies cardiovasculaires, il s’acharna donc à le prouver.

En 1956, il lança une étude devenue célèbre, une étude dans sept pays différents, pour prouver que la consommation excessive de matières grasses était bien la cause des maladies cardiovasculaires. Vous conviendrez avec moi que c’est une approche scientifique tendancieuse et dangereuse que de chercher des preuves pour corroborer une conviction personnelle…

Une étude biaisée

Cette étude de 25 années porta exclusivement sur des hommes plus de 13 000 répartis entre les États-Unis, la Finlande, l’Italie, la Yougoslavie, les Pays-Bas, la Grèce et le Japon. Ces pays ont été choisis avec soins, ce qui constitue une des failles de cette étude, elle est donc biaisée.

Parce qu’en choisissant d’autres pays, comme Israël, les Pays-Bas, l’Allemagne de l’Ouest, la Suisse, la France et la Suède, l’étude aurait donné des résultats exactement inverses, c’est à dire que la consommation de matières grasses diminuait le risque de maladies cardiovasculaires.

En fait Ancel Keys a choisi les pays qui suivaient sa théorie et lorsque l’on prend les données complètes des 22 pays qu’il a étudiés la corrélation est beaucoup moins évidente.

Face à la difficulté a montré que les graisses sont responsables des problèmes cardiaques de nombreux scientifiques, avec en tête John Yudkin, ont soumis l’idée que c’était probablement le sucre qui serait le responsable.

Seulement voilà Ancel Keys réfute cette hypothèse et tourne constamment en ridicule cette hypothèse.

Cette étude doit nous rappeler de rester prudent sur le résultat de certaines études et de maintenir un esprit critique au vrai sens du terme. Bannissons notre tendance très actuelle à l’angélisme…..

Ceux qui réalisent ces études doivent vivre, parfois subventionnés, ils doivent fournir des résultats qui soient conformes aux intérêts du demandeur. Pas de chance pour nous, car ceux qui les diffusent ces études, n’ont pas toujours les connaissances nécessaires pour analyser avec précision, parce que tout simplement, c’est un métier et que cela s’apprend.

Le Sucre est le responsable

Pour illustrer cela et pour preuve, gardons en tête la fameuse expérience mondiale des fameux produits allégés sur une durée de 40 années, elle a démontré que cela ne fonctionne pas, bien au contraire.

En effet, sur recommandation médicale, on nous a incité à diminuer et même à retirer toutes les matières grasses de notre ration alimentaire, sans penser un seul instant à la nocivité d’un tel comportement pour notre santé physique et même psychique.

Le cholestérol est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme c’est à dire à l’homéostasie. Dans le même temps les industriels ont compensé le manque de goût provoqué par l’absence de matières grasses dans leurs produits par un ajout important de sucres raffinés. Nous en connaissons aujourd’hui les conséquences, Obésité, maladie cardiovasculaires, diabète, etc… C’est un échec complet qui persiste encore.

La véritable personnalité du cholestérol

Mais voyons ce qu’est le cholestérol, c’est un lipide donc de la graisse, c’est un élément ubiquitaire, c’est à dire qu’on le trouve partout dans notre organisme, les 2/3 sont fabriqués par le foie et l’intestin et seulement 1/3 provient de notre alimentation. Il a une caractéristique importante, c’est son absence de solubilité, ce qui implique qu’il a un besoin impératif de transporteurs pour se déplacer dans notre organisme, vous les connaissez sous les noms de HDL et LDL ce sont des lipoprotéines.

Le Cholestérol participe à la construction des membranes cellulaires, il est le précurseur des acides biliaires qui sont justement la voie principale de l’élimination du cholestérol, le précurseur de plusieurs hormones stéroïdiennes, il est le précurseur de l’indispensable vitamine D, il est l’un des composants des gaines de myéline, il participe à la formation des membranes cérébrales.

Vous avez ici un petit aperçu de l’importance du cholestérol, il est indispensable à l’équilibre de notre organisme, donc à la vie. Nous mesurons ainsi le danger que représente la prise médicamenteuse afin de diminuer le taux de cholestérol.

HDL et LDL les deux faces d’une même molécule

Je vous ai parlé de la nécessité de transporteurs pour que ce cholestérol soit présent où il est nécessaire qu’il soit.

Ces transporteurs sont qualifiés pour l’un de bon cholestérol « le HDL » et de mauvais cholestérol « le LDL » C’est un abus de langage pour faciliter la compréhension du grand public de la notion de cholestérol.  Mais en fait il n’y a ni mauvais ni bon cholestérol puisque c’est la même molécule.

Ces lipoprotéines HDL et LDL sont en fait les véhicules spécialisés, chargés de transporter le cholestérol dans une direction ou dans une autre. Le LDL (le mauvais ?)  Dépose normalement le cholestérol nécessaire au niveau cellulaire, si ces LDL sont trop importants, les cellules ne peuvent pas capter plus que nécessaire, il y a donc excès de cholestérol dans liquides humoraux ce qui peut provoquer des dépôts sur les parois vasculaires, seulement si la quantité de HDL est insuffisante. Le HDL (donc le bon ?) est justement chargé de reprendre le stock de cholestérol en excès pour éviter la formation de plaques sur les parois des vaisseaux sanguins.

Nous comprenons qu’il n’y a pas d’excès de cholestérol, qu’il n’y a pas de bon ou mauvais cholestérol, mais parfois un problème dans la gestion du cholestérol qui est liée à un déséquilibre entre LDL et HDL.

Ceci n’échappe évidemment pas aux instances médicales, ce qui nous amène à nous interroger sur le but poursuivi.

En conclusion

Bien avant l’agro-alimentaire, bien avant la publicité, bien avant le marketing et surtout bien avant toutes les décisions politiques prises dans l’urgence, sans contrôles et souvent à des fins d’enrichissements partisans.

Nous nous devons impérativement de retrouver les bases d’une alimentation saine et d’une hygiène de vie qui sera adaptée à notre statut d’humain et efforçons nous d’ouvrir les yeux….

Méditons l’ironie de cette histoire c’est qu’Ancel Keys qui voulait sans doute aider les populations, aveuglé par son ambition, se retrouve comme principal responsable, il n’est pas le seul, d’une crise nutritionnelle sans précédent dans l’histoire et le responsable de la mort et la dégradation de la santé de millions de personnes à travers le monde.

cover 22

 Téléchargez gratuitement ces conseils pour

Une aide précieuse pour votre santé

arrow9  arrow9arrow9

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.

2 commentaires

  • Super intéressant, je suis grosse à cause du Sucre que j’ai mangée des années, pour tenir le coup pendant les services de nuit ou les doubles 8 à l hôpital. Maintenant je paie de ma santé par excès de poids mais ça y ait je me prend en main. Bravo pour votre travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *