L’incroyable curcuma

cover 22

 Téléchargez gratuitement ces conseils pour

Une aide précieuse pour votre santé

arrow9  arrow9arrow9

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.

Le curcuma

 

 

Le curcuma est sans contestation l’épice polyvalente la plus connue pour ses nombreuses  propriétés bienfaitrices pour la santé, elles ont été confirmées par la recherche, il est connu pour cela depuis les temps anciens  pour soulager la souffrance humaine.

En dépit du vaste potentiel qu’il représente pour soulager les maux, le curcuma ne sera certainement  jamais référencé par les laboratoires pharmaceutiques  car il ne peut être breveté et donc pas rentable.

Mais d’abord faisons un peu d’histoire, Le curcuma ou de son nom latin Curcuma longa est originaire du sud ou du sud-est de l’Asie, il appartient à la famille des Zingibéracées.

Il est le résultat de nombreuses sélections successives au point que l’existence même d’une espèce sauvage de curcuma n’est pas certaine. Il est cultivé en Asie aussi bien en Inde qu’en Chine depuis l’Antiquité où des ouvrages mentionnaient déjà ses propriétés médicinales, notamment au niveau cardiaque. Il était également connu des grecs,  il y a plus de deux mille ans.

Il fut importé en Europe par les grandes puissances navales sous les noms de Terra Mérita ou de Safran des Indes. On l’utilisa alors pour ses qualités pour la teinture « couleur safran » et pour ses vertus médicinales.

Ce rhizome est généralement séché puis réduit en poudre, laquelle possède une couleur ocre-jaune, une saveur chaude et épicée. On le trouve également à l’état naturel sous sa forme de racine dans les magasins spécialisés, il a alors une couleur ocre foncé allant de l’orangé au rouge.

curcuma poudre racines

La curcumine est un de ses composés exceptionnel aux propriétés quasi-magique.

 

Le curcuma a de nombreuses  propriétés physiologiques dont les principales sont qu’elle est stomachique donc salutaire pour l’estomac, il favorise la digestion, l’appétit, la  diurèse et la dépuration.  Cholérétique c’est à dire qu’il  augmente la sécrétion de la bile. Cholagogue  ce qui signifie qu’il facilite l’évacuation de la bile vers l’intestin. Hépato-protecteur il protège le foie. Carminatif il favorise l’expulsion des gaz intestinaux, tout en réduisant leur production. Emménagogue il régularise les menstruations. Il est également Neuro-cardio-protecteur, antioxydant, bactéricide, anti-inflammatoire, tonique, reconstituant, antispasmodique et bien d’autres, il y en aurait près de six cents.

Au cours de la dernière décennie, l’attention s’est concentrée sur un seul des centaines de ses composants, à savoir, le premier polyphénol du curcuma connu sous le nom de curcumine qui donne à cette épice sa riche couleur dorée.

Grace à sa curcumine essentielle, le curcuma favorise la stimulation de l’appétit et la digestion, la sécrétion et l’excrétion de la bile, ce qui aide le foie et le pancréas à s’épurer  et à mieux fonctionner.

Il aseptise les intestins, il purifie et  fluidifie le sang, il réduit le taux sanguin du mauvais cholestérol ainsi que les oxydations, il dynamise  et  améliore l’activité cérébrale et visuelle, il améliore  la mémoire et la concentration mentale, il favorise la circulation sanguine et l’élimination des poisons organiques,  il améliore la fertilité.

Il augmente les défenses organiques, il réduit la production du thromboxane A2 ce qui évite certaines pathologies cardiaques et enfin il régule le cycle menstruel.

En outre,  la curcumine  lutterait efficacement  contre différents cancers, mais ce n’est pas tout.

curcuma

Le curcuma régénère le cerveau

 

Longtemps considéré comme impossible à accomplir, une nouvelle recherche a  révélée comment cette simple épice pourrait contribuer à la régénération du cerveau endommagé. Le curcuma est le plus puissant inducteur des Heat Shock Protéins  (HSP-32 et HSP-70) qui participent aux processus de défense des neurones.

La recherche indique clairement que le curcuma est une plante extraordinaire pour le cerveau. le curcuma peut sauver le cerveau vieillissant de la démence, il pourrait guérir des patients atteints d’Alzheimer, il empêcherait  le fluor de détruire notre cerveau.

Et cela, sans contre-indications si ce n’est un abus  qui pourrait mener à forte dose  à un surmenage et une intoxication du foie,   surtout si la personne est sous anticoagulants ou en excès d’œstrogènes.

epilepsy-623346_1280

Alors, comment rendre votre curcuma le plus efficace possible

 

Il est devenu commun pour les laboratoires pharmaceutiques  d’imiter  une substance chimique unique dans la complexité représentée par chaque agent botanique, c’est ce qu’on appelle nutraceutique.

Ils  s’efforcent de standardiser l’action de chaque principe actif comme si c’était une molécule chimique synthétique, afin de générer des brevets. mais  ce procédé  ne sert que l’industriel, mais pas le consommateur et patient.

La réalité, c’est qu’il n’existe pas de formule magique dans les aliments et les plantes qui puissent reproduire le pouvoir guérisseur de la plante entière.

C’est seulement, dans la plupart des aliments et plantes médicinales à leur état naturel, que résident des centaines de composés orchestrés par la main intelligente du créateur ou de la Nature, selon sa croyance.

Ces composés ne pourront jamais se réduire à l’activité d’un seul phytonutriment ou molécule chimique isolé et quantifiable.

Ces belles propriétés ne seront efficientes qu’en les consommant à l’état naturel et entier.

 

Au-delà de la solution miracle qu’est la curcumine

 

La  question à laquelle nous avons à répondre est : quel est le meilleur type de curcuma ou curcumine à utiliser ?

Comme dans la plupart des cas,  les recherches  montrent que la plante entière offre un éventail plus large de composés thérapeutiques que la curcumine seule extraite de la plante.

En effet, la plante entière dans son contexte naturel  reflète la totalité des informations nutrigénomiques  que la substance contient et par conséquent l’intelligence dont elle fait preuve.  Il est  donc important qu’elle soit « bio ».

Par ailleurs, sous sa forme d’aliment naturel, elle est  hautement bio assimilable  par rapport à  la  curcumine  prise sous forme de capsule.

Dans tous les cas, afin de potentialiser son assimilation la prise de curcumine doit toujours être accompagnée d’une prise de  poivre noir (pipérine) et d’une matière grasse de type huile vierge d’olive.

Vous avez bien compris que c’est le rhizome frais qui apportera le meilleur, en le rajoutant par exemple au smoothies du petit déjeuner.

 

Propri curcuma

Curcuma et prévention

 

Cependant,  comme notre objectif est  la prévention afin d’éviter un problème de santé si grave qui ne vous laissera d’autres choix  que de  prendre de bonnes doses d’un extrait de plante ou d’aliment.

Il est préférable d’utiliser  régulièrement de petites quantités en doses culinaires en combinaison avec des ingrédients  comme le poivre de Cayenne et d’huile vierge d’olive pour créer la  synergie optimale.

C’est pourquoi il est intéressant d’utiliser du curcuma dans sa cuisine par l’intermédiaire de l’épice bien connu  que sont les currys, ou en ajoutant une pincée de poudre de curcuma dans les  smoothie, c’est surement l’approche idéale de supplémentation quotidienne, par rapport aux gélules, dont le contenu et les excipients douteux peuvent entraîner un stress sur le foie que vous essayez justement de protéger avec ces interventions naturelles.

Gardez toujours à l’esprit  que la priorité doit aller à la qualité même au détriment de la quantité.

 

curcuma poudre

 

CURCUMA LONGA, SES NUTRIMENTS

 

La partie utilisée est, le rhizome, qui est,  généralement séché puis découpé et réduit en poudre, laquelle une couleur ocre jaune et une saveur chaude épicée,

Il contient :

28 % de glucose, 12 % de fructose, 1 % d’Arabinose, des protides.

Des sels minéraux:

phosphore (260 à 265 mg/100g)

potassium (2500 à 2520 mg/100g)

sodium (36 à 38 mg /100g)

magnésium (185 à 190 mg /100g)

calcium (175 à 180 mg /100g)

fer (39 à 41 mg /100g)

cuivre (0,55 à 0,60 mg /100g)

zinc (4 à 4,3 mg /100g)

manganèse (7 à 8 mg /100g)

sélénium (0,004 à 0,005 mg /100g)

Des vitamines :

B1 (0,12 à 0,15 mg /100g)

B2 (0,20 à 0,23 mg /100g)

B3 (4,5 à 5 mg /100g)

B6 (1,5 à 2 mg /100g)

B9 (0,035 à 0,040 mg /100g)

C (24 à 26 mg /100g)

E (3 à 3,5 mg /100g)

K (0,012 à 0,014 mg /100g)

Des phyto-stérols, et d’autres composées :

Curcumine un anti-oxydants (0,3 à 5,4%)

Huile essentielle (HE) (4 à 14%)   contenant des monoterpènes **

 

(**) différentes propriétés des monoterpènes

Propriétés thérapeutiques
  • Décongestionnant respiratoire
  • Lymphotonique
  • Antiseptique atmosphérique
  • Cortison-like
  • Antiviral
  • Antalgique percutané
  • Expectorant balsamique
  • Stimulant digestif

Propriétés Énergétiques et psycho-émotionnelles

  • Positivant

cover 22

 Téléchargez gratuitement ces conseils pour

Une aide précieuse pour votre santé

arrow9  arrow9arrow9

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.

16 commentaires

  • chapeau à vous je vous souhaite longue vie et vous encourage sur ce chemin que Dieu vous benisse Amin

  • bonjour c est la première fois que je visite votre site j ai vraiment été très satisfait de vos expliquations concernant le curcuma chapeau pour vous vous êtes parmi les êtres à chérir je vous souhaite longue vie que le tout puissant m entende AMEN

  • Très heureux de vous rencontrer et de vous dire que votre visage d’enfant fait gagner la confiance de celui qui vous suit dans votre vidéo. Merci pour ce sens d’humanisme et d’altruisme très prononcé.
    Je voudrais savoir où trouver le curcuma car bien que j’ai vu les image dans la vidéo et sur votre site, j’avoue que ne le reconnais pas. Pourriez-vous m’aider, je veux dire me guider? J’habite la ville de Bamenda au Cameroun à 400km de Yaoundé la capitale politique et mêm distance de Douala la capitale économique.
    Je vous souhaite longue vie et beaucoup de santé pour continuer de nous sortir de l’étau de ceux qui se font du beurre sur nous au prétexte de nous soigner avec des capsules de toute nature.
    Merci encore et mille fois merci

    • Merci Paul pour tant d’éloges et pour votre intérêt, Si vous ne trouvez pas la racine fraîche du curcuma sans doute vous la trouverez sous forme de poudre (parfois appelée en Afrique « faux safran ») ou alors dans le curry dont la poudre de curcuma est un de ses composants. Bonne continuation et surtout portez-vous bien

  • Bonjour
    Merci pour la bienveillance avec laquelle vous prodiguez les conseils les conseils en matière de santé.
    Je suis un Sénégalais âgé de 57 ans résident dans la capitale DAKAR et utilise la poudre de curcuma que j’achète dans un magasin BIO récemment ouvert en centre ville. Je fais un mélange composé d’une 1/2 cuillère à café de curcuma, une 1/2 cuillère à café de gingembre, un 1/4 de poudre de piment, un 1/4 de poudre d’ail BIO, un 1/4 de poudre de cannelle et une cuillère à café entière de poudre de moringa encore appelé « Never die » et deux cuillères à café d’huile d’olive. Il m’arrive d’y ajouter un 1/4 de poudre de coriandre et un 1 cuillère à café de persil en poudre. J’ajoute ce mélange à mon déjeuner. Je le trouve de bon gout mais ignore s’il ne comporte pas de risques de nuisances.
    Je soumets ce mélange à votre appréciation et sollicite vos conseils pour avoir la meilleure formule
    En attendant une suite à ma demande, je vous encourage pour le bien que vous faites en nous informant utilement.
    Dieu vous bénisse et vous assiste.

    • Bonjour Abdoulaye,
      Merci pour votre message plein d’attention à mon égard. Je ne vois rien à redire à votre mélange, il n’y a que de bons nutriments. si cela vous convient c’est à dire que vous ne ressentez aucun désagréments, vous pouvez poursuivre dans ces doses là, sinon soyez à l’écoute de votre corps et effectuez des ajustements en commençant par supprimer un des éléments jusqu’à ce que vous trouviez celui qui vous dérange ensuite vous ajusterez sa quantité. Enfin lorsque vous en avez l’occasion préférez consommer ces aliments frais. Bonne continuation et portez-vous bien. Sab

  • Comment utilizer le rizome de curcuma frais?

    • Bonjour Sylvia, vous avez deux possibilités soit vous utilisez un extracteur de jus soit un « blinder », n’oubliez pas de l’associer à un peu de poivre noir ou de gingembre frais si possible afin qu’il soit assimilable par votre organisme, Bonne continuation et porte-vous bien. Sab

  • Bonjour,

    je viens de découvrir votre site par le biais d’une amie, je suis ravie et très intéressée par toutes les informations que vous nous apportez pour nous aider à conserver notre santé. Je ne manquerai pas de communiquer à mon entourage l’adresse de votre site. Continuez à nous informer, votre communication est très utile et enrichissante.
    Merci à vous
    Samia

  • comment peut on le cultiver ? par semis ou des morceaux de racine fraiche ou … En terre ? ou en pots
    Merci

    • Bonjour,

      Pour faire pousser votre curcuma à l’intérieur, il suffit de suivre ces étapes simples:
      tout d’abord cassez un grand rhizome en un petit morceau de rhizome qui a deux ou trois bourgeons.
      Remplissez les pots avec de la terre biologique riche légèrement humide, mais bien drainée.
      Placez-le environ 5 cm sous la surface du sol, avec les bourgeons vers le haut, enfin arrosez le pot.

      Le curcuma aime l’eau. Donc, essayez de l’arroser une fois tous les deux jours. Gardez le sol humide, mais pas trop.

      Le curcuma prend entre 6 à 10 mois pour que les rhizomes comestibles mûrissent. Il suffira de déterrer la plante entièrement, avec ses racines. Coupez la quantité nécessaire puis replantez la partie restante.

      Le curcuma repousse chaque printemps; il continuera ainsi à produire des racines.
      Bonne culture.

  • Merci pour vos ces importantes , j utilise toujours le curcuma dans ma cuisine pour le gout mais je ne savais pas qu il est bénéfique pour notre sante.

  • Denise Presseault

    Bonjour,

    Je lis régulièrement vos courriels et je trouve vos sujets très pertinents et instructifs.
    Merci pour ces bonnes informations.

    Denise

    • Bonjour Denise,
      Merci pour votre intérêt, je suis très heureux de vous apporter une information que je m’attache à être juste et profitable à tous.
      une petite pierre pour la construction d’un monde meilleur.N’hésitez pas partager.

      Encore merci et bonne continuation
      amicalement
      Sab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *