L’équilibre acidobasique

cover 22

 Téléchargez gratuitement ces conseils pour

Une aide précieuse pour votre santé

arrow9  arrow9arrow9

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.

Le végétarisme et l’équilibre acido-basique

 

legumes

 

 

L’équilibre acido-basique est un programme destiné à restaurer l’équilibre dans le corps en mangeant des aliments alcalins. Les cellules du corps sont peu alcalines. En plus de manger des aliments alcalins, il est également recommandé d’éviter tout au moins de restreindre les aliments tels que la viande, le blé et les produits laitiers. Pour le dire autrement, ceux qui souhaitent une meilleure santé devraient tendre vers une alimentation majoritairement voire totalement végétarienne.

 

Une croyance populaire de nos sociétés relayée massivement par les médias dont le but est de préserver un modèle économique, est que consommer beaucoup de protéines encourage une bonne santé et spécialement une bonne forme physique. En fait, le corps a besoin de beaucoup moins de protéines que ne pensent les gens. Il existe beaucoup de sources de protéines végétariennes qui sont alcalinisantes, acceptables et surtout bio-assimilables.

 

Les protéines animales telles que la viande, les œufs et les produits laitiers ont un effet acidifiant sur le corps. Ces effets deviennent encore plus graves lorsque vous ne mangez pas de viande organique, c’est-à-dire celle provenant d’animaux élevés dans des conditions naturelles. Vous êtes alors exposés aux hormones, médicaments et autres produits chimiques donnés aux animaux avant qu’ils soient conduits à l’abattoir où ils sont tués dans des conditions inacceptables et dans l’insensibilité la plus plus révoltante, ce qui ajoute de la toxicité supplémentaire.

noix et graines

 

 

 

Les éléments qui sont bons pour vous dans la viande (protéine, vitamines à l’exception de la B12** et minéraux) peuvent être obtenus à partir d’autres sources, d’autant que ces mêmes nutriments sont faiblement assimilés par notre organisme. Le tofu, ou tout simplement dans des graines comme par exemple celles de la courge, mais aussi beaucoup d’autres sont des sources de protéines alcalinisantes, pensez simplement à associer au cours du même repas une céréale (riz, sarrasin, avoine, pain) et une légumineuse (lentilles, pois chiches, pois cassés)

 

Passer au végétarisme est une lutte plus mentale que physique. Le corps fonctionne plus efficacement sans la présence acidifiante des protéines animales. Manger de la viande est une habitude et les bénéfices sont un mythe culturellement propagé avec il faut bien l’avouer efficacité. Il n’existe aucun besoin physique nécessitant la consommation de viande. La partie la plus difficile pour l’éliminer de votre régime sera d’ouvrir vos yeux à la grande variété de nouveaux aliments pouvant la remplacer.

 

Soyer simplement progressif, ne brusquez pas les choses, notre organisme est très tolérant, il est admis par de nombreux chercheurs en la matière, notamment par le Dr. Young le « père » du régime pH miracle, recommande un équilibre 70% d’aliments alcalins et 30% de nourritures acides. Cela signifie qu’il existe une marge pour manger des nourritures de la liste acide. Même s’il pourrait être tentant de manger des protéines animales en tant que partie de ces 30%, votre corps sera plus équilibré si vous choisissez quelque chose aussi acide, comme les œufs, l’avoine ou les pâtes, au lieu de viande très acides.

respiration pv

 

 

 

Devenir végétarien en suivant l’équilibre acidobasique est votre choix. Mais vous le devez surtout à votre santé et par gratitude à notre mère nature, alors commencez à réduire la quantité de protéines animales de votre régime et observez les effets sur votre physiologie.

 

** Pour éviter une carence en vitamine B12 vous pouvez soit consommez des oeufs régulièrement ou vous « supplémenter » par un complément alimentaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *