Danger des Additifs Alimentaires

cover 22

 Téléchargez gratuitement ces conseils pour

Une aide précieuse pour votre santé

arrow9  arrow9arrow9

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.

 

 

Savez-vous que la quasi-totalité des aliments transformés  que l’on nous propose contiennent  des additifs alimentaires  et que certains sont potentiellement dangereux pour notre santé ?

Peut-être que cela vous inquiète et vous ne savez pas comment vous prémunir de ce piège alimentaire.

 

Bien que ce ne sont pas des aliments, nous en consommons à tous les repas et même entre, pour  la plupart d’entre nous, les additifs alimentaires passent inaperçu. Pourtant, ils ne sont pas anodins. Ils peuvent même provoquer des troubles divers, et favoriser des maladies.

Si leur utilisation qui a débuté il y a plusieurs  siècles, elle était motivée par de bonnes intentions, c’est-à-dire  la conservation des aliments, mais aussi par l’augmentation de l’attrait gustatif et  visuel. Cela concernait un petit nombre d’aliments, alors qu’aujourd’hui, cela est devenu une règle obligatoire et systématique.

Tous les produits transformés ou industriels que l’on trouve dans les rayons des supermarchés en contiennent au moins un et souvent plusieurs, mais également on les trouve dans les viandes, les crustacés, les boissons et même dans les produits dit diététiques.  Les doses ingurgitées sont donc maintenant considérables.

Ces additifs sont naturellement associés à une alimentation vide de nutriments et riche en calories. Ils constituent donc un facteur aggravant des effets de  la « mal bouffe ».

Vous pourrez trouver  à la fin de cet article, un lien vers une liste des  différents additifs alimentaires. Certains sont interdits dans des pays et autorisés dans d’autres. Notez qu’il y a des additifs alimentaires qui font l’objet de polémiques sanitaires.

La décision la plus sage serait de bannir de sa consommation les aliments qui contiennent ces additifs et se tourner vers une alimentation 100% naturelle,

Cependant je conçois que cela n’est pas facile pour tous. Il convient alors de soutenir notre organisme dans l‘épuisant processus de nettoyage et d’élimination de ces substances toxiques. Je vous donnerai un peu plus loin quelques solutions, mais voyons d’abord quelques éléments pour y voir plus clair.

grocery-272504_1280

Codification des additifs alimentaires

Vous avez surement déjà aperçu sur la liste d’ingrédients qui composent  un produit alimentaire, un code commençant par la lettre E  qui signifie que cet additif a été approuvé par  l’Union Européenne, le numéro qui suit permet d’identifier la catégorie à laquelle il appartient, les chiffres permettent son identification.

Selon ce principe :

E 100  sont les colorants

E 200  sont les conservateurs

E 300  sont les anti-oxygènes

E 400 sont les agents de texture

 

code additif

 

Qui autorise et qui contrôle les additifs alimentaires ?

Normalement, les additifs alimentaires ne sont  autorisés que s’il y a une obligation technologique de les employer,  s’ils n’induisent pas le consommateur en erreur et s’ils ne présentent pas de risque pour la santé du consommateur.  Le contrôle  s’effectue :

Au niveau mondial, il y a au sein de l’Organisation des Nations Unis (ONU) une instance qui est le Comité mixte d’experts FAO / OMS sur les additifs alimentaires (JECFA)

 

Au niveau Européen, l‘utilisation  des additifs alimentaires sont soumis à l’autorisation des membres de l’Union Européenne  (UE) dont l’organisme d’évaluation est l’EFSA.

Une liste des additifs alimentaires autorisés a été établie, selon le principe de la « liste positive » ce qui veut dire que tout additif absent de la liste n’est pas autorisé. Notez que les additifs alimentaires soupçonnés d’être potentiellement cancérigène pour l’homme font l’objet d’une évaluation par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).

Au niveau de la France,  La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la répression des Fraudes (DGCCRF) qui est en charge du contrôle de la présence des additifs dans l’alimentation.

 

Les additifs alimentaires sont-ils  un risque pour notre santé ?

Nous avons vu que le CIRC  évalue les additifs susceptibles de présenter  un risque de cancer pour l’homme.

Nous avons vu que le CIRC  évalue les additifs susceptibles de présenter  un risque de cancer pour l’homme.

Pourtant  des additifs autorisés, sont reconnus potentiellement cancérigènes, notamment  des colorants comme l’ E123, l’E131 et l’E142. Des conservateurs comme l’E210 et E219, d’autres  qui  font encore l’objet de  controverses comme l’édulcorant aspartame  ou E951, ou l’exhausteur de goût  glutamate  ou E621.  Il y a un indice supplémentaire qui doit nous appeler à la prudence, c’est le peu de clarté dans les informations qui sont diffusées sur ce sujet. Il est en effet très difficile de se procurer les études sur la toxicité réelle des additifs alimentaires.  Elles ne sont jamais rendues publiques. Ne trouvez-vous pas cela étrange ? Dans les années 70, des chercheurs ont soupçonnés que l’introduction massive d’une alimentation industrialisée et transformée dans laquelle a été introduit des additifs alimentaires et des colorants en particulier, pouvait être liés à une hausse du nombre de cas d’enfants présentant des troubles du comportement et de l’hyperactivité. Les études d’alors n’ont révélées aucune association

Cependant, une étude (1) effectuée en 2004 au Royaume Uni  doit nous interpeler, elle établit le lien chez les enfants d’environ trois ans entre le risque d’hyperactivité et  la consommation du conservateur qu’est l’acide benzoïque ou  E210, dont les symptômes notoires sont qu’ils sont très agités, qu’ils ne tiennent pas en place et qu’ils  manifestent un grave déficit de l’attention qui se répercute sur leurs résultats scolaires, on note aussi des problèmes de sociabilité.

(1) Archives of disease in childhood – 06/2004

 

enfant

 

Soutenir l’organisme dans l’élimination des additifs alimentaires

Si votre choix est de continuer à consommer  ces produits alimentaires, vous devez vous efforcer de vous prémunir des effets délétères de ces additifs, il est nécessaire de renforcer le processus de neutralisation et d’évacuation de ces substances toxiques de l’organisme. Pour cela vous pouvez faire appel à des compléments alimentaires comme le sélénium, le charbon végétal activé, la chlorelle, et surtout le chardon Marie, qui seront d’excellents moyens de neutralisation de ces toxiques.

 

Les additifs alimentaires potentiellement dangereux

Parmi les nombreux additifs, voici ce que vous devrez  absolument éviter  les :

Conservateurs et anti-oxydations :

E211E212E213   les benzoates  Ils se retrouvent dans certains aliments transformés et certaines boissons. Ils sont  utilisés pour augmenter leur  conservation.

E321 les BHT  et E320 les BHA  sont utilisés pour éviter l’oxydation des huiles et matières grasses. Ils se retrouvent dans des produits tels que les huiles graisses, les céréales, les pâtisseries, certaines préparation de boissons, de cubes ou poudres des préparation de bouillons, dans certains  fruits séchés…

E310  le gallates de propyle sont utilisés pour protéger les aliments de l’oxydation notamment du gras.

E250 et E249 Les nitrites et nitrate de sodium, ils sont utilisés principalement dans la conservation des viandes transformées surtout celle des charcuteries et de certains fromages.

E220 à E228  sulfites ils se retrouvent dans certains médicaments, le vin, cidres, bières, mélasse, jus de fruits surgelés, …

Edulcorants artificiels :

E950 l’Acésulfame potassium ou Acésulfame K,   est souvent  dans les desserts, les boissons gazeuses diététiques, dans des cafés et thés instantanés, dans chewinggums et autres les produits dit « light ».

E951 l’aspartame c’est un édulcorant artificiel très en vogue. On le retrouve également dans toute le panel  de produits dite  faiblement  calorique ou « light »

Exhausteur de goût :

E621 – Glutamate mono sodique,  il renforce le goût, il  est souvent utilisé dans les plats asiatiques. Mais aussi dans de nombreux plat cuisinés comme les potages, viandes, fruits de mer, vinaigrettes, légumes, etc.

Colorants :

Les rouges sont les plus  dangereux,

Rouge : E127  érythrosine, E120 et E124 cochenille A, E123  l’amarante (interdite en France).

Jaune : E102 la tartrazineE103 chrysoïne S (interdite en France).

 

Lien vers la liste des additifs alimentaires : http://www.les-additifs-alimentaires.com/liste-tous-loi.php

9 commentaires

  • Bonjour,

    Prenant deux médicaments pour traiter une hypertension j’ai été consterné de m’apercevoir, assez récemment, que les trois (!) colorants faisant partie d’un des deux étaient potentiellement cancérigènes, l’autre n’étant qu’à peine moins rassurant….

    Si nous avons le choix de bien choisir ce que nous consommons en matière alimentaire, qu’en est-il des colorants faisant partie de la composition de nombreux médicaments à prendre au long cours et qu’il est impossible de supprimer du jour au lendemain ?

    • Bonjour Laurent, c’est consternant, mais nous savons aujourd’hui que le but de « big-pharma », n’est pas de guérir mais de s’enrichir, je ne sais pas quel est le médicament que vous prenez, mais pour enfoncer le clou. Le ministère de la santé par complicité et l’enrichissement de ses amis vient de dé-rembourser des médicaments efficaces pour traiter l’hypertension, bien qu’il avait des effets secondaires peu important. Je vous conseille de consulter un bon naturopathe qui pourra trouver avec vous des solutions alternatives. Merci pour votre intérêt, bonne continuation.

  • Merci de nouveau pour cet article si important a ma connaissance.Effectivement les additifs alimentaires me sont un peu inconnus car dans les bouillons venant ou d’Europe ou d’Afrique je me méfie beaucoup et je n’en prends pas.Et maintenant avec la liste que vous me donnez je suis beaucoup plus a l’aise de mieux partager avec mes semblables.Vérifier toujours vérifier ce que l’on achète dans les grandes surfaces ou au marche pour avoir la conscience tranquille car nous nous empoisonnons vite sans le savoir.Par ailleurs j’ai constate beaucoup de cas de diabète d’ avc au senegal.et je pense beaucoup a la consommation abusive de sucre, d’huile et d’aliments gras.Pouvez vous m’éclairer sur ce sujet précis.Portez vous et a bientôt..

  • Merci pour toutes ces informations précieuses, j aimerai voir des vidéo comment faire pour renforcer notr systeme immunitaire? CORDIALEMENT NANO

    • Bonjour Nano, s’alimenter correctement et sainement est le secret d’un système immunitaire performant. Suivez mes conseils en alimentation et comportement pendant quelques semaines et cela devrait vous convaincre.

      Amicalement

  • MERCI POUR TOUTE CES INFORMATIONS, je veux savoir aussi quoi manger tous les jours pour renforcer notre système immunitaire

  • Je pense que ce n’est pas facille de regarder tous mais, ça vient en bon heure.

  • merci pour cette information, assez précise sur un sujet que je ne soupçonnais pas !!!
    je vais m’y pencher désormais!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *